koloky

Dans un entretien diffusé le 17 mars sur la chaîne américaine ABC, le journaliste George Stephanopoulois a demandé à Biden si Poutine était un tueur. Ce à quoi Biden a répondu "Oui". En ajoutant "Vous verrez bientôt le prix qu'il va payer".

1

Biden accuse Vladimir Poutine d'être un tueur alors que lui et les Etats-Unis sont responsables de nombreux morts, et n'ose pas dire de même pour d'autres dirigeants comme Mohammed ben Salmane.

2
Biden est le président d'un pays responsable de nombreuses guerres

Les Etats-Unis ont provoqué la mort de 700 000 personnes au Vietnam, 50 000 à 200 000 au Laos, 500 000 en Irak, auxquels s'ajoutent ceux de Corée, de l'Afghanistan, ... alors que Biden est sénateur depuis 1973 et a approuvé plusieurs de ces guerres.

Aussi Biden continue d'approuver les frappes de données encore menées par l'armée américaine, et a même autorisé de nouveaux bombardements en Syrie. Si Poutine est un tueur, alors Biden en est un aussi.

2
Deux poids, deux mesures entre Poutine et Mohammed ben Salmane

Mohammed ben Salmane, dirigeant de l'Arabie Saoudite est responsable du meurtre de Khashoggi. Pourtant, Biden n'a jamais dit que BMS était un tueur et n'a pas appliqué de sanction.

2
Par cette déclaration outrancière, Biden attise les tentions

En déclarant que Vladimir Poutine était un tueur, au lieu de chercher à appaiser la situation, Biden n'accompli aucune avancée politique et accentue les hostilités envers la Russie dont Poutine est le chef d'état.

1

Avec les multiples tentatives d'assassinats d'opposants politiques ces dernières années, Vladimir Poutine a montré qu'il n'avait aucun scrupule à tuer des adversaires politiques.

Directement ou indirectement, de part leurs responsabilités dont celle de chef des armées, tous les chefs d'état sont responsables de morts. Cela n'en fait pas tous des tueurs d'opposants politiques, et de toute manière, aucun whataboutisme ne change quoi que ce soit à la volonté de Poutine de tuer ses adversaires politiques.

1
Biden pointe évidemment du doigt le fait que Poutine tue ses adversaires politiques

Tous les chefs d'états, en tant que chefs des armées, pourraient être qualifié de tueurs. Ca n'est pas ce qui les distingue et ça n'a évidemment aucun intérêt d'accuser un chef d'état d'être un tueur du fait qu'il dirige un pays. Ce qui qui distingue Poutine de la plupart des chefs d'état, c'est le fait qu'il s'en prenne à ses opposants politiques jusqu'à tenter de les tuer. A propos des guerres, la Russie et l'URSS avant elle, est aussi impliquée dans de nombreuses guerres. Ca n'est pas pour cette raison que Biden qualifierait n'importe quel dirigrant russe de "tueur".

En revanche, encore tout récemment avec Navalny, Poutine est directement responsable de tenter de tuer des adversaires politiques.

1
Biden n'est président des Etats-Unis que depuis janvier 2021

Il ne peut pas être responsable des guerres américaines des dernières décennies.

1
La diversion sur Mohammed ben Salmane ne change rien à la critique envers Poutine

Contrairement à Trump, Biden a pris ses distances avec MBS en reconnaissant publiquement la responsabilité de MBS dans l'assassinat de Khashoggi.

Par ailleurs la journaliste qui a posé la question à Biden, a spécifiquement demandé si Poutine était un tueur, sans mentionner qui que ce soit d'autre.

Pour finir, que MBS soit un tueur ou non, ne change rien à ce qu'est Poutine. C'est une simple diversion.

1
Ceux qui accusent Biden d'attiser les tensions se soucient peu des agressions de Poutine

Alors que Poutine tue et tente de tuer ses adversaires politiques en Russie et en occident.

Qu'il a récemment engagé la Russie dans plusieurs guerres militaires dévastatrices, en Ukraine et en Syrie.

Qu'il est impliqué dans une guerre de manipulation de l'information contre les démocraties occidentales.

Le plus grave serait que Biden dénonce Poutine et "attise" ainsi les tensions ?