La crise post-électorale bolivienne est survenue en 2019 à la suite des élections générales boliviennes dont la légitimité fut contestée par l'opposition. Après trois semaines d'affrontement entre le gouvernement et l'opposition, Evo Morales démissionna et de nouvelles élections furent organisées en octobre 2020, remportées par Luis Arce, candidat du parti de Morales.


Répondre au débat

Arguments